août 2019
L Ma Me J V S D
« jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Blog Post

La dernière étape de notre voyage commence. Nous venons de terminer notre mission humanitaire d'un mois à Bariloche (expérience géniale ! ) et faisons cap vers le Sud : Perito Moreno et Torres del Paine avant de remonter doucement vers Buenos Aires.

Pour ce qui est des réactualisations blog, le Pérou est finalisé et la Bolivie est en cours.

A très bientôt,
Amélie et Teo

PostHeaderIcon Trek des Annapurnas (17 avril)

Avec ses 2400 km de longueur, l’Himalaya (‘La Demeure des Neiges’) est souvent appelé le «toit du monde» dû à ses 10 sommets dépassant les 8 000 mètres, dont évidemment l’Everest à 8 850m. En définitive, il y a 3 principaux ensembles montagneux : à l’Est, la région de l’Everest, au nord, le Langtang/Helambu et à l’ouest la région des Annapurnas.

Pour la petite histoire, la 1ère ascension de l’Everest fût réussie le 29 mai 1953 par Edmund Hillary (Nouvelle-Zélande) et Sherpa Tensing Norgay (Népal), alors que les Français Maurice Herzog et Louis Lachenal avaient réussi celle de l’Annapurna I trois ans plus tôt. Par solidarité française, nous avons choisi le trek «Le Sanctuaire de l’Annapurna» pour s’approcher au plus près des sommets avec une dernière étape à  l’ABC (Annapurna Base Camp) situé à une altitude de 4 130m.

Pour vous présenter le trek, rien de mieux que de vous décrire une journée type sur les 9 jours de trek :

- Lever à 5h15 (eh oui, on se lève tôt au Népal ! Maintenant en se couchant à 20h30, pas de problème pour le réveil). Toilette rapide avec les lingettes Nivea , «rangeage» du sac de couchage (activité qui a l’art de nous rendre de très mauvaise humeur dès le matin !!!) et enfin petit déjeuner avec le «Gurung Bread», pain sucré qui n’est pas sans nous rappeler les bugnes savoyardes…

- Départ à 7h (au grand désespoir de notre guide visiblement pas très lève- tôt) pour 5-6 heures de marche avec une pause très appréciée pour le tea time vers 10h30. Ce qui est top, c’est qu’il y a une guesthouse toutes les heures donc pratique pour se restaurer en chemin !

- Déjeuner vers 12h où l’on alterne Dal Bhat, rice with vegetable curry et chowmein (et oui, les repas étant inclus, nous dégustons l’ensemble des spécialités locales… et le plus dur est souvent de repartir). Mais très vite, la mousson, arrivée plus vite que prévue, nous fait regretter nos longues pauses déjeuners. En effet, dès 14h, il peut pleuvoir abondamment et pendant plusieurs heures !!! Du coup, nous nous réorganisons et décidons de marcher un max le matin, de prendre des pauses dej rapides et jamais avant 13-14h (encore une fois, au grand désespoir de notre guide qui aime à jouer au Karrom ou billard indien en attendant son Dal Bhat…)

- Arrivée dans la guest house vers 14h-15h où on passe une bonne partie de l’après-midi en compagnie des autres trekkeurs. A chaque fois des nouvelles têtes et presque autant de tour-du-mondistes que de vacanciers. Pratique pour échanger les bons plans sur les pays à venir !

- Diner à 18h30 où là encore on se fait la totale «entrée-plat-dessert-black tea». Le gros Teo is back !

- Coucher vers 20h30 dans nos «doubles» sacs de couchage et lampe frontale vissée sur la tête.

Et sinon, pour compléter, voici en vrac nos impressions :

- Un nombre de marches impressionnant : comme vous pouvez le voir sur les photos, les montagnes sont organisées «en étage» avec des cultures en terrasse et donc malheureusement pour les trekkeurs, il existe peu de sentiers de montagne mais surtout des successions d’escaliers !!! D’après nos calculs, on a dû monter et descendre près de 100 000 marches ! Soit un an de club med gym d’économisé et de cours de step pour Amélie !

- Un trek au cœur de la vie népalaise  : à la différence d’autres treks (Cf. Kili), on traverse sans cesse des villages. Même si la plupart ont su s’adapter au passage des différents trekkeurs (on trouve coca, snickers et bounty à 4 000m), certaines choses restent immuables (les convois d’ânes pour porter les marchandises, les séances de battages de blé au balai, la préparation des terres avec une charrue tractée par les yaks)

- Des grandes variétés de paysages : on a alterné cultures en terrasse, prairies, forêts tropicales, bambous, rhododendrons et terres volcaniques typiques de la haute montagne. En même temps, quand on voit la quantité d’eau tombée en une semaine, on ne s’étonne pas que la végétation soit luxuriante…

- Des conditions plutôt roots : couvertures réputées pleines de puces (heureusement, nous avons nos sacs de couchage), sangsues dont les ventouses se réveillent avec la pluie (on rencontrera d’ailleurs plusieurs victimes sur notre route), douches glacées, menu unique et températures hivernales à partir de 3 000m

- Une équipe sympa entre Chhiri, notre guide, sherpa des montagnes de l’est et beau gosse des Annapurnas (coupe impeccable dès le matin et tee-shirt ajusté bleu turquoise sec en toute circonstance),et Jambu notre porteur qui a très vite impressionné Teo avec ses 25 kilos sur le dos

- Une belle récompense à la fin avec le lever de soleil à 5h30 du mat sur les sommets des Annapurna : Annapurna South (7 220m), Annapurna I (8 091m), Annapurna III (7 555m), Macchapucchre ou Fish Tail (6 993m), le Tent Peak (5 663m), Hiunchuli (6 441m)

Et surtout plein de rencontres :

- Tom : jeune solitaire britannique de 28 ans en voyage qui, en deux minutes de discussion, nous apprend qu’il marche deux fois plus vite que nous avec un sac trois fois plus lourd. Forcément, après sept ans passés à l’armée et trois guerres (Irak, Afghanistan et Kosovo), le trek semble plus facile ! Peut être que nous le reverrons en Australie, point de chute de son voyage de 4 mois…

- Brandon et Gabrielle : deux potes américains réunis à l’occasion des vacances. En effet, Brandon du ministère des affaires étrangères US a pris un break d’un an pour travailler dans une ONG à Kathmandu. Cool pour nous, il nous donnera tous les bons plans de resto de la ville !

- Bastien et Stéphanie : les deux stars allemandes partis pour 5 semaines de trek avec chacun 15 kilos sur le dos et toujours pleins d’anecdotes à raconter. A la recherche d’une nouvelle agence de voyage d’affaires, ils bombardent Teo de questions qui finira par leur faire un vrai sales speech en anglais !!!

- Un groupe de touristes Coréens qui nous en fait voir de toutes les couleurs : silencieux pendant le trek, ils se déchainent une fois arrivés dans le dining hall (discussions avec des niveaux sonores de fou, séance d’acupuncture en direct pour apaiser l’indigestion d’une des leurs, massages à coup de coude dans le dos…)

- Les deux jet setteuses d’Ibiza qui, la cinquantaine passée, voyagent six mois de l’année.. Blondes décolorées, lunettes Chanel et prenant leur guide pour leur assistant personnel. Au final, elles nous impressionneront pas mal par leurs expériences passées…

- Simon : américain coréen qui s’est retrouvé, alors qu’il venait au Népal pour des vacances d’un mois, guide et porteur d’un autre groupe de touristes coréens qui l’avait repéré à la douane en tant qu’interprète (au début…). Même si, en échange, ils lui payent nourriture et hôtel, Simon craquera au bout de cinq jours et les abandonnera au sommet…

- Enfin, Laura et Ryan, tour du mondistes de Chicago avec qui nous partagerons plusieurs dej et diners pour parler itinéraire, budget, préparatifs, bonnes idées… Partis pour 14 mois, ils ont prévu de visiter 30 pays (dont la Turquie…). Vive le XXL américain !

Voici ce que ca donne en images :

Aujourd’hui, nous nous reposons tranquilou à Pokhara enchainant les ’lemonades’ dans les cafés au free WiFi. Nous espérons que vous apprécierez nos progrès en tant que bloggeurs ;) (photos ajoutées sur nos précédents articles et récits de nos aventures récentes)

Samedi, nous partons pour 10 jours d’introduction au bouddhisme dans un monastère. On vous donne rendez-vous le 12 mai !

9 réponses à to “Trek des Annapurnas (17 avril)”

  • Jennifer dit :

    Hello !

    Juste un petit coucou. J’espère que vous allez bien. Ce qui est sûr c’est que votre blog est excellent, et que, depuis le bureau sur les quai de Puteaux… çà donne franchement envie de changer de vie ! et au minimum çà fait rêver.
    Les photos sont magnifiques.
    Bises à tous les 2
    Jenny

  • Galou dit :

    Je suis impressionnée par votre trekk autant que par la barbe de Téo ! Votre voyage a l’air fabuleux et fait bien rêver, les rencontres que vous faites aussi c’est vraiment génial. Amélie je vais penser à toi tous les lundis soirs à mon cours de step désormais…
    Bon anniversaire miss ! Bonne route vers la Birmanie. Moi je m’envole dans 15 jours pour Dubai et Barhain et j’ai trop hâte!!!
    Bisous à vous deux les globe-trotteurs

  • Swidjé dit :

    BON ANNIV AMELIE (à peine en retard)

  • Miky dit :

    YA plus rien depuis le 17 avril !

    J’en profite pour faire un coucou à Téo et BON ANNIVERSAIRE AMELIE !

    Parait que c’est le 07 mai, on est le 07 mai… donc voilà.

    Bisous à tous les 2.
    Micky (le mec du BDE, mais si rappelle toi…)

  • Bruno dit :

    Moi je trouve ça pas mal du tout ce petit côté aventurier. En tout cas les photos sont de plus en plus belles on voit qu’il y a du progrès ! C’est une bonne pub pour le Népal en tout cas.
    Bises à vous deux
    Bruno

  • Zyz dit :

    C’est vrai que les cheveux courts avec la barbe ca fait plus captaine caverne…

  • Tom dit :

    Au top ce blog, on se régale avec les tofs !
    Teo, j’adore la barbe, faut la garder !

  • Cedric dit :

    Salut Teo, Amélie,

    Très joli blog en effet ! Notamment les magnifiques photos de l’Himalaya, en plus de celles de la non moins magnifique barbe de Téo. En tout cas, ça nous sort de notre vie Parisienne et ça nous fait réver à de plus grands espaces !
    On espère que vous kiffez bien là haut ! Prochaines aventures dans le monastère risquent d’être sympa aussi.

    A bientôt

    Ilze et Cedric

  • Swidjé dit :

    Moi je suis moins convaincu que Nono.
    Je pense qu’il faut attendre de voir ce que les cheveux pourront donner en plus de la barbe. Car là ça pourrait virer intégriste (sans volonté de polémique bien sûr)…

Laisser un commentaire