juin 2019
L Ma Me J V S D
« jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Blog Post

La dernière étape de notre voyage commence. Nous venons de terminer notre mission humanitaire d'un mois à Bariloche (expérience géniale ! ) et faisons cap vers le Sud : Perito Moreno et Torres del Paine avant de remonter doucement vers Buenos Aires.

Pour ce qui est des réactualisations blog, le Pérou est finalisé et la Bolivie est en cours.

A très bientôt,
Amélie et Teo

PostHeaderIcon Bodnath et Pashupatinath (14 mai)

Notre dernier jour népalais fut consacré aux deux villes de la vallée de Kathmandu que nous avions laissées pour la fin : Bodnath et Pashupatinath (car situé entre Kathmandu et l’aéroport, et oui, nous sommes toujours aussi pragmatiques ! )

 

Bodnath, célèbre pour son très grand stupa blanc, le plus grand du Népal, est considérée comme une ville sanctuaire du bouddhisme. Très impressionnante par sa taille, par les millions de drapeaux de prières qui l’entourent mais surtout par les centaines de fidèles qui en font le tour (toujours dans le sens des aiguilles d’une montre). C’est là que nous passerons notre dernière nuit, parfait pour laisser mijoter tous nos enseignements de Kopan…. Pour la petite histoire, le nom de Bodnath (prononcé Bauda) provient de Bodhi qui signifie la connaissance parfaite (les 13 stades permettant l’accès à cette connaissance étant symbolisés par les 13 marches séparant l’hémisphère du pinacle du fameux stupa).

  

   

Pashupatinath (surnommée la Vallée de l’Ombre), est elle beaucoup moins « glamour » pour les touristes mais représente un des centres les plus sacrés du pays. Baignée par la rivière Bagmati, elle est célèbre pour :

- les crémations qui se déroulent le long de cette rivière (la Bagmati se jetant dans le Gange, les crémations y ont la même valeur qu’à Bénarès)

- les nombreux temples de son sanctuaire (en particulier, le Golden Temple dont l’accès est réservé aux Hindous et l‘entrée gardée par un imposant taureau aux attributs tout aussi imposants…)

  

  

Laisser un commentaire