1/ Notre bilan du Nepal

Ce que l’on a aimé

- La beauté des villes (capitales des 3 royaumes : Kathmandu, Patan et Bhaktapur) et des paysages (montagnes, cultures en terrasse, forêt tropicale)

- la richesse culturelle et religieuse liée à la diversité des peuples (Newars, Sherpas, Gurungs..)

- la gentillesse et l’accueil que nous ont réservé à chaque fois les Népalais

- les rencontres effectuées dans ce pays, ” Paradis des trekkeurs et des voyageurs alternatifs ”

- les trajets en bus ou mini-bus (rappelez vous Mohan…)

- le coût de la vie permettant des conditions de vie confortables à des prix modiques

- le temps ensoleillé

- les costumes des femmes népalais : très élégants

Ce à quoi nous nous sommes habitués

- Le principe de la douche dans les toilettes

- L’agitation des rues de Kathmandu

- les coupures d’électricité

- les douches tièdes, chauffées à l’énergie solaire

- l’instabilité politique

- le fait qu’ils vous servent entrée/plat en même temps… même si vous leur précisez avant le contraire

Ce que l’on n’a pas aimé

- La culture du klaxon injustifié

- L’habitude masculine de cracher bruyamment (souvent tout près de vous)

- L’herbe dure de Kopan Monastery empêchant les douces siestes en plein air

- Les conduites folles sur les routes de montagne (la règle ne pas doubler dans un virage n’a pas lieu d’être au Népal, au contraire…)

 

Notre best-of des guest houses

1) Garden guest house (7,50€ la nuit, Kathmandu) : pour toutes nos discussions avec les habitués de la maison, tous Français devenus de vrais amoureux du Népal

 

2) Chitwan Forest Resort (4,50€ la nuit, Chitwan) : pour le magnifique jardin et l’intelligence business de son propriétaire Deepak

3) Noble Inn (5€ la nuit, Pokhara) : pour la grandeur de la chambre et la sympathie des deux fils du patron

 

Quelques mots de vocabulaire :

- Bonjour / au revoir : “Namaste

- Merci : “Dhane Bhad

- Comment allez-vous : “Kasto Cha

- Je m’appelle Teo : “Mero Nam Teo

- Je suis Français : “Frans Bata Aoune

- Je n’en ai pas beson : “Ca Indeina

- Guide : “Sirdar

2/ Caractéristiques

Population : 29 millions d’habitants

Superficie : 147 180 km2

Capitale : Kathmandu

Langue officielle : le népali

Régime politique : République fédérale démocratique (jeune république, mai 2008)

Religion : 80% d’hindous, 11% bouddhistes, 4% musulmans

Revenu mensuel moyen : 4 000 roupies (environ 40 euros)

Taux de change : 1€ = 93 roupies

Espérance de vie : 60 ans

Taux d’alphabétisation des adultes : 55%

 

3/ Drapeau

C’est le seul au monde à n’être ni carré, ni rectangulaire.

Plus précisement,

- Le triangle représente, pour les hindous, le dharma (loi morale, vertu religieuse et devoirs sacrés).

- Le rouge est la couleur de la bonne augure et du rhododendron (fleur nationale) et est opposé au blanc et au noir qui symbolisent la mort

- Le tout est bordé de bleu, symbole de paix

- La lune et le soleil sont en souvenir des mythiques dynasties « lunaire » et « solaire » qui auraient régi le Népal à ses origines.

 

4/ Plats typiques

- Dal Bath (plat de riz blanc et de lentilles)

- Momos (raviolis tibétains fourrés à la viande ou aux légumes servis bouillis ou frits)

- Showmein (nouilles tibétaines accommodées de légumes aux œufs)

- Chicken Wo (specialites newar) et Juju dhau (fameux yaourt de Bhaktapur)

- Gurung Bread (master piece du petit déjeuner des trekkeurs au Népal)

5/ Particularités

- Le plus haut sommet du monde : L’Everest (8 850m) entouré d’une centaine de sommets de plus de 7000m

- Yeti : abominable homme des neiges himalayen (que seuls quelques chanceux ont pu apercevoir… dont Tintin)

- Seul pays ayant une deesse vivante : la Kumari. En effet, la tradition népalaise veut qu’une fillette choisie dans la caste Newar des Sakyas (orfèvres) devienne une déesse vivante jusqu‘à sa puberté. L’apparition du sang signifie pour elle la fin de son caractère sacré d’où l’impossibilité de vivre normalement (ne joue pas, ne bouge presque pas au risque de se blesser). Autre contrainte : elle reste célibataire jusqu’à la fin de ses jours car une légende populaire assure que l’élu mourrait dans les mois suivant le mariage

6/ Petites anecdotes / ce que l’on a appris sur le pays

- Bonjour Népalais = Namaste «  je salue le divin en vous, que l’ensemble de vos qualités soient bénies et protégées des dieux » (à prononcer mains jointes et en s’inclinant)

- Les Népalais disent oui de la tête comme les Français disent non (et réciproquement)

- La vache est sacrée parce qu’elle est psychopompe i.e., c’est elle qui emmène les âmes après la mort (donc pas de McDo au Népal…)

Pashmina : surnommé l’« or en fibre », duvet prélevé sur le cou des chèvres de l’Himalaya

- Puja : offrande faite aux dieux par les Hindhous à base de riz, lait, petites pièces ou pétales de fleur et toujours de la poudre rouge. Elle peut être faite aux temples ou à même la rue

- Tikka : marque rouge que les Hindhous ont sur le front, symbole de la présence divine, composée d’une parcelle des offrandes du jour (ou Puja) et mélangée à de la glaise

- Moulin à prière : instrument rituel contenant la phrase mystique «Om Mani Padme Um» (en référence à notre titre culte !)

- Nirvana : libération de la sortie du cycle des réincarnations

- Stupa : monument commémoratif en forme de dôme

- Pagode : invention népalaise. Idée de l’architecte Arniko au 13ème siècle qui en introduisit le dessin lors d’une visite à la cour de Chine

7/ Dépenses types

- Bouteille d’eau : 20 NRP (soit 0,25€)

- Thé : 15 NRP

- 1h d’internet : 100 NRP

- Carte SIM téléphone : 500 NRP (mero mobile)

- Trajets en bus : 300 NRP (Kathmandu-Pokhara, soit 200 kms et 6-7h de route)

- Guest house bon marché : entre 400 et 700 NRP

- Plat typique (showmein) : 150-200 NRP