Nous ne savons pas si c’est nous ou si le monde passe sa vie en campagne électorale mais au Pérou nous tomberons une nouvelle fois pendant une période politique intense : la  campagne pour les élections municipales de 2011.

Mais cette fois-ci, pas d’affiche A3 bon chic bon genre avec le candidat affichant son plus beau sourire. Mais plutôt, des peintures sur les murs des maisons ou des bâtiments publics avec le nom du candidat de la région, le parti qu’il représente et, bien sûr, son slogan. Tellement plus coloré !